Suite à l'appel lancé par le Bureau exécutif fédéral, nous avons reçu les candidatures des Camarades Véronique Bonni et Valérie Dejardin.

 

Vous trouverez en annexe une courte présentation des candidates. Si vous souhaitez en apprendre davantage sur les candidates ainsi que sur leurs priorités, nous vous proposons une rencontre virtuelle via la plateforme Zoom. Compte tenu des limitations imposées par la plateforme, nous avons prévus trois séances.

 

Voici les dates proposées en fonction de vos USC respectives :

 

Mercredi 21 avril à 18h :

Pour les USC de Malmedy-Waimes, Trois-Ponts, Stavelot, Stoumont, Lierneux, Spa, Jalhay

ID de réunion : 874 9783 3309                

Code secret : 602971

 

Jeudi 22 avril à 18h :

Pour les USC de Aubel, Baelen, Dison, Herve, Welkenraedt, Theux

ID de réunion : 819 7229 5614

Code secret : 163710

 

Vendredi 23 avril à 20h :

Pour les USC de Verviers, Olne, Limbourg, Pepinster, Plombières

ID de réunion : 893 6026 0277

Code secret : 145748

Marble Surface
VBonni.jpg

Véronique Bonni, Bourgmestre de Dison

Je suis une femme, Socialiste, féministe et par-dessus tout humaniste. J’ai 55 ans, une fille qui est née bien après mon entrée en politique.

 

A l’époque, il fallait des femmes, et je me suis prise au jeu.

Je suis devenue échevine pour la première fois aux élections de 1994, j’ai été réélue en 2000, 2006,2012 pour succéder à Yvan Ylieff en tant que Bourgmestre en 2018. J’ai eu la chance d’être députée le temps de deux mandats et j’ai remplacé Thierry Giet suite à son départ au Parlement fédéral durant un an.

 

J’ai milité pour les droits des femmes, l’égalité des chances, le bien-être des personnes handicapées et des personnes âgées. Aujourd’hui je m’attache à la pauvreté infantile et à l’avenir des jeunes.

 

Je dépose ma candidature pour la première fois à la Présidence du PS. Si je suis élue, je serai la première femme à accéder à ce poste. Je souhaite donner une nouvelle dynamique et assurer l’avenir de notre fédération et de notre parti.

 

Nous devons plus que jamais redonner la voix aux militants, aller sur le terrain, être à l’écoute des citoyens. Nous devons mettre nos USC en valeur, reconnaître le travail de nos conseillers, nos échevins et Bourgmestres et surtout apprendre à nous connaître.

 

Nous devons rassembler nos partenaires syndicalistes, aller à la rencontre des entrepreneurs et investisseurs. Nous devons agir collectivement, fédérer nos activités nous devons avancer et ouvrir le débat. Pour ce faire, je ferai appel aux membres du Bureau exécutif qui peuvent et doivent apporter leurs idées, leur expérience et leur créativité.

 

Et malgré l’étonnement que suscitera sûrement ma candidature, j’espère que, pour les bonnes raisons, vous me ferez confiance pour la Présidence de cette fédération pour laquelle je suis prête et surtout qui me tient à cœur.

73086935_10156870330858391_4769269326295

Valérie Dejardin, Bourgmestre de Limbourg

En 2006, je m'investis en politique communale en tant qu'échevine, puis bourgmestre. Depuis 15 ans maintenant, j'allie dans ma gestion, le travail d'équipe, la proximité du citoyen et la connaissance des dossiers, en restant ouverte sur ce qu'il se passe en dehors des frontières limbourgeoises et en défendant les collaborations entre communes.

 

Ainsi, les différentes élections auxquelles je participe, mon mandat au bureau du Parti, mes fonctions de députée au sein de la Fédération Wallonie-Bruxelles (décembre 2018- juin 2019) ou de conseillère dans les cabinets de Jean-Claude Marcourt et, actuellement de Frédéric Daerden, me permettent de m'ouvrir à différentes matières comme l'enseignement du maternel au supérieur et à d'autre niveaux de pouvoirs.

 

Les projets supracommunaux et d'arrondissement me tiennent évidemment à cœur. Je siège au collège de zone de secours depuis l'origine de celle-ci et je suis de près le développement de l'Intercommunale des Heures Claires.

 

Enfin, depuis juin 2020, je préside la conférence des bourgmestres de l’arrondissement de Verviers et assume le rôle de bourgmestre-référent dans le cadre de la crise que nous traversons. Je suis donc au cœur de la gestion des différentes problématiques de l'arrondissement en bonne entente avec tous les partis et surtout en dialogue constant avec la population.

 

Il me semble néanmoins qu’un rassemblement de toutes les forces vives socialistes est primordial afin que naisse un projet socialiste positif capable de rendre sa splendeur à l’arrondissement et de répondre aux difficultés rencontrées par chaque citoyen.

 

Dans cet ambitieux projet, chacun(e) aura un rôle à jouer et doit donc pouvoir trouver sa place. C’est ce à quoi je compte m’employer si je deviens Présidente de la Fédération Verviétoise du Parti Socialiste.

 

En 2012, je devenais la première femme Bourgmestre de l’arrondissement et après 6 ans, les électeurs m’ont renouvelé leur confiance rejoints par de nombreux autres. J’espère pouvoir à présent devenir la première femme à présider la Fédération verviétoise du PS et créer le même élan, toujours au service du Parti Socialiste.